Cible

Autodafés,    La chasse était un moyen de capturer les animaux servant de sacrifices aux repas communiels.   Chez les égyptiens de l’Antiquité, la chasse est l’extension de la création divine. C’est aussi un sport, un jeu d’adresse, mais elle demeure un acte religieux.   En Afrique du Nord comme d’en beaucoup d’autres régions du monde, la chasse est un privilège seigneurial. Comme exemple la chasse à courre dans la noblesse anglaise.   Dans nos contrées, il ne reste rien de ces privilèges « divins », juste un simple plaisir.    La chasse est la mise à mort de l’animal.   La recherche du gibier, suivre sa trace, signifiait quête spirituelle.              La chose chassée devient cible, but à atteindre.   Dans ce cas, la forme change.    La cible peut devenir autre chose qu’un animal : un humain, une idée, une œuvre.    Une cible bien précise à faire disparaître.   Nous en revenons à la mise à mort.

slideshow_deploy id=’1593′]

Après les attentats de Charlie, du Bataclan et des autres…, j’ai eu besoin de peindre des livres en noirs, page par page, en hommage à toutes ces personnes disparues brutalement.    La disparition d’un être, est un livre qui se ferme.                                La cible était atteinte.